Français
Chant d'hiver
Élias Letelier

Laisse-moi sentir les chevelures de la fumée

du brasier copieux et éloigné;

la houle chaude qui me caresse les tempes

et m'emporte jusqu'au berceau agreste

de la brise enflammée.

 

J'ai parcouru des paradis transitoires,

des guerres où les incendies du coeur

ravageaient l'aurore des multitudes humaines

et tout était quiétude, torrents de froid pur,

bûchers d'abandon et désolation.

 

Je suis fatigué des éloignements.

 

Je veux m’éveiller dans la bouche

qui illumine la lente soirée

jusqu’à redevenir une nouvelle tempête.

 

Castellano Italiano