Français
Théorie du soulier
Elias Letelier

 

Je voulais vous demander la permission.

Je ne veux déranger personne!

Oubliez-moi pour un moment :

laissez-nous donner passage aux choses plus essentielles.

 

Il arrive,

par exemple,

que toujours j'ai été impressionné par les souliers :

sont vaniteux comme des olives,

et arrogants comme des pharmacies;

et aussitôt que je ne suis pas d'accord,

quelquefois il semble qu'ils sont

la seule chose de valeur qui marchent dans la rue.

 

Ils ont tellement de personnalité, comme une ébénisterie;

ils sont allés à tellement d'endroits,

ignorant tellement les choses sur les chemins,

que je suis terrifié de ne pas savoir ce qu'ils pensent.

 

Sont tellement intéressantes ces vies,

que, dans un autre jour,

quand j'aurai plus de papier,

je reparaîtrai dans une autre page

pour vous parler

de la théorie du lacet.

 

Merci beaucoup!